Logo blanc La ReF media

Féminisme | Genre | Égalité des sexes

Une plateforme de référence pour s’informer
en toute bienveillance

Sandrine Josso s'est exprimée ce lundi 20 novembre dans l'émission "C à vous" sur France 5 Crédit: capture d'écran | Twitter | @cavousf5

Un sénateur est soupçonné d’avoir drogué la députée Sandrine Josso en vue d’une agression sexuelle

Le sénateur de Loire-Atlantique Joël Guerriau (Les Indépendants, centre droit) a été mis en examen vendredi 17 novembre.

La députée de Loire-Atlantique Sandrine Josso est « toujours en état de choc », a déclaré à l’AFP son avocate, Me Julia Minkowski. « Elle a dû déployer des forces physiques et intellectuelles monumentales pour surmonter sa terreur et s’extirper in extremis de ce guet-apens. À cela s’ajoute un sentiment de trahison et d’incompréhension totale. Joël Guerriau était un ami depuis une dizaine d’années, en lequel elle avait toute confiance », a poursuivi Me Minkowski.

La plaignante se serait sentie mal après avoir pris un verre dans la nuit de mardi à mercredi au domicile parisien du sénateur, âgé de 66 ans. Selon son avocate, Sandrine Josso, « prise de malaises après avoir bu une coupe de champagne », a aperçu Joël Guerriau « se saisir d’un petit sachet en plastique contenant quelque chose de blanc, dans un tiroir de sa cuisine ».

Des prélèvements dans l’organisme de Sandrine Josso ont révélé la présence d’ecstasy. Des perquisitions ont ensuite été menées au bureau du sénateur et à son domicile, endroit où les enquêteurs ont retrouvé de l’ecstasy, selon le parquet.

Sources : Hugo Décrypte, France24

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, vous pouvez laisser un commentaire.x