Logo blanc La ReF media

Féminisme | Genre | Égalité des sexes

Une plateforme de référence pour s’informer
en toute bienveillance

Un « réarmement démographique » pour lutter contre l’infertilité

Lors d’une conférence de presse le 16 janvier, le président Emmanuel Macron a évoqué des mesures pour relancer la natalité française en berne (1,68 enfant par femme en 2023 pour 700 000 naissances, le taux le plus bas depuis la Seconde Guerre mondiale). Selon lui, l’infertilité est “le tabou du siècle”, et elle concerne 3,3 millions de Français, hommes et femmes, selon Sud Ouest. Quelques raisons possibles :

  • le mode de vie (mauvaise alimentation, tabac, manque de sommeil ou stress)
  • l’âge moyen du 1er enfant plus tardif (24 ans en 1973, 29 ans en 2023) – à 35 ans, la fertilité des femmes baisse
  • les moyens de ne pas avoir d’enfants plus efficaces : contraception généralisée et avortement possible
  • le manque de moyens financiers : La dépense globale des parents pour un enfant de 0 à 20 ans atteindrait 180 000€, soit environ 750€ par mois, selon le ministère de la Santé
  • le contexte climatique et géopolitique inquiétant
  • les inégalités femmes-hommes et le poids de la maternité pour les femmes (carrière, charge mentale, tâches domestiques…)
  • la volonté de privilégier son épanouissement personnel à la responsabilité d’avoir un enfant

Pour remédier aux enjeux de renouvellement de la population, le gouvernement propose :

  • un congé de naissance qui remplace le congé parental, plus court et mieux rémunéré (6 mois max)
  • un plan de lutte contre l’infertilité, à venir

Sources : Le Monde, Hugo Décrypte

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, vous pouvez laisser un commentaire.x