Logo blanc La ReF media

Féminisme | Genre | Égalité des sexes

Une plateforme de référence pour s’informer
en toute bienveillance

L’enquête pour viol et corruption de mineurs contre Norman Thavaud classée sans suite

7 femmes avaient déposé plainte contre le Youtubeur Norman Thavaud. Parmi elles, 5 l’accusent de viols, dont 2 mineurs au moment des faits.

D’après la justice, rien ne prouve une absence de consentement et “les échanges préalables aux rencontres étaient systématiquement sentimentaux et le + souvent sexualisés et sans ambiguïté”.

Cela ne veut pas dire que Norman Thavaux est innocenté par la justice, seulement qu’il n’y a pas assez de preuves. La justice peut donc décider de rouvrir le dossier si jamais de nouvelles preuves apparaissent.

Selon le parquet, la corruption de mineur a été écartée parce que « l’âge des jeunes filles n’a jamais été précisé en début de prise de contact et qu’elles n’avaient pas d’apparence physique ni de discours laissant supposer de la part du mis en cause une particulière attirance pour les enfants ni les corps enfantins ».

Source : Hugo Décrypte, TF1 info

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, vous pouvez laisser un commentaire.x