Logo blanc La ReF media

Féminisme | Genre | Égalité des sexes

Une plateforme de référence pour s’informer
en toute bienveillance

Priscilla

Fiche technique

Réal(s) :
Date : 03/01/2024
Durée : 1 h 53 min
Pays : États-Unis, Italie
Genre(s) : , ,
Thème(s) : ,

6.1

Synopsis

Quand Priscilla rencontre Elvis, elle est collégienne. Lui, à 24 ans, est déjà une star mondiale. De leur idylle secrète à leur mariage iconique, le portrait de Priscilla, une adolescente effacée qui lentement se réveillera de son conte de fées pour prendre sa vie en main…

Quel lien avec le féminisme / le genre ?

Ce film, réalisé par une femme et tiré de la biographie de Priscilla, montre tous les rouages des violences conjugales : violence économique, psychologique, physique, et emprise en général. Il dérange aussi par l’écart d’âge criant entre les deux protagonistes, de 10 ans dans la vraie vie, mais qui est particulièrement choquant à l’âge auquel ils se rencontrent (Priscilla a alors 14 ans).

Attention SPOIL 

L’avis de la rédac

Bien que je recommande ce film, car il met en lumière les différents mécanismes de violence dans le couple, je ne l’ai personnellement pas apprécié. J’ai ressenti un malaise constant du début à la fin et j’ai été profondément dérangée par l’écart d’âge entre Elvis et Priscilla, mis en relief par la différence de taille entre J. Elordi (1m96) et C. Spaney (1m50). Le film retranscrit particulièrement bien le déséquilibre de leur relation. L’emprise d’Elvis, cautionnée par sa célébrité, est très malaisante aussi du fait qu’il soit interprété par un acteur très charismatique auquel on souhaite s’attacher. Malgré la romantisation de leur relation, la violence psychologique et la différence d’attachement sentimental sont palpables.

Par ailleurs, le personnage de Priscilla m’a semblé très creux : elle n’a quasiment aucune ligne dans le film alors qu’il s’agit d’un biopic, et sa personnalité, ses passions, ses loisirs et ses pensées ne sont pas du tout creusées à l’écran. Peut-être que ça l’est davantage dans la biographie ? Le film commence lorsqu’elle rencontre Elvis Presley, et se termine quand elle le quitte, il s’agit donc d’un biopic de Priscilla uniquement centré sur sa relation avec la star. Finalement, Priscilla n’est pas montrée comme victime, mais pas comme sujet de l’histoire non plus.

Le film est très lent, mou et avec peu d’actions, mais cela ne m’a pas gêné car ce rythme était à l’image de l’ennui et du vide de Priscilla. Le film ne porte clairement pas sur Elvis, dont on ne revient pas du tout sur la starification, ni vraiment sur Priscilla, un personnage dont on ne voit que la surface, mais plutôt sur leur relation… qui reste très peu exploitée car on comprend à peine les raisons qui ont poussé la protagoniste à prendre conscience de sa prison dorée et à en sortir.

Je vous recommande quand même vivement de vous faire votre propre avis !  Qu’en avez-vous pensé ?

Morgane, fondatrice de la ReF
Le 22 janvier 2024

À lire absolument

Quelles violences au sein du couple ?

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.