Logo blanc La ReF media

Féminisme | Genre | Égalité des sexes

Une plateforme de référence pour s’informer
en toute bienveillance

Comment s'assurer du consentement de l'autre ?
Comment s’assurer du consentement de l’autre ?

Le 23 janvier dernier, le Haut Conseil à l’Egalité (une instance gouvernementale) sortait son rapport sur l’état du sexisme en France. Ce qu’il faut en retenir : les statistiques montrent que le consentement sexuel n’est pas systématiquement respecté. Or, s’assurer du consentement lors d’un rapport sexuel, c’est veiller à ce que la sexualité soit choisie, désirée (yeaaah), qu’elle sera le lieu de plaisir(s) et non de violences.

Sommaire

📊 Les chiffres clés

0 %

des femmes disent avoir déjà subi des rapports sexuels non-consentis.

(un rapport sexuel alors qu’elles n’en avaient pas envie devant l’insistance de leur partenaire ; ou non protégé devant l’insistance de leur partenaire ; ou sous emprise d’alcool ou de drogue sans que leur soit demandé leur consentement ; ou pendant lequel le partenaire a retiré son préservatif sans demander leur accord).

Source : Rapport 2023 sur l’état du sexisme en France, Haut Conseil à l’Égalité (HCE)

0 %

des hommes déclarent qu’ils ont déjà insisté pour avoir un rapport sexuel alors que leur partenaire n’en avait pas envie.

Source : Rapport 2023 sur l’état du sexisme en France, Haut Conseil à l’Égalité (HCE)

0 %

des hommes déclarent qu’ils ont déjà eu un doute sur le consentement de leur partenaire.

Source : Rapport 2023 sur l’état du sexisme en France, Haut Conseil à l’Égalité (HCE)

👀 Par ici l’explication

Définition : “Le consentement, c’est un accord volontaire pour faire quelque chose. Quand il s’agit de relations sexuelles, c’est l’accord qu’une personne donne à son ou sa partenaire pour participer à une activité sexuelle. Le consentement est impératif. Sinon, on parle de violence sexuelle.”

Pour qu’un consentement soit total et valide, il doit être :

  • Donné librement : c’est uniquement un choix libre et volontaire qui guide le rapport sexuel, sans qu’il y ait eu de contrainte ou de menace*.
  • Éclairé : la personne ne peut consentir pleinement QUE si elle possède toutes les informations en main, qu’elle est lucide et qu’on ne lui ment pas sur les intentions du rapport.
  • Spécifique : le consentement donné ne vaut que pour la pratique en question. Par exemple, consentir à une pénétration vaginale ne veut pas dire consentir à une pénétration anale.
  • Réversible : un consentement donné une fois ne vaut pas pour toutes les autres fois : il peut se retirer, à tout moment, même en plein rapport sexuel.
  • Enthousiaste : il faut s’assurer que la personne dit “oui”, ou témoigne son envie à travers des attentions non verbales.
  •  

* Petit point légal : le Code Pénal français dispose que “tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, ou tout acte bucco-génital commis sur la personne d’autrui ou sur la personne de l’auteur par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol”. Le consentement n’est pas explicitement mentionné, mais implicite : un consentement libre ne peut être donné sous la menace par exemple.

🔎 Plus concrètement

Pas toujours évident de (re)connaître les intentions de la personne qui nous fait de l’effet… On a tendance à interpréter, parfois à tort.

Pour résumer, GO si :

✅ La personne dit explicitement “oui” pour le rapport sexuel.
✅ La personne dit clairement : “je suis d’accord” / “tu peux” / “j’ai envie de…” / “j’aimerais”
✅La personne fait comprendre son envie à travers certains gestes et attitudes pendant un rapprochement physique : entrain, excitation, enthousiasme, sourire, rire, force de proposition, douceur, volonté de guider l’autre.

Et NO GO, si :

⛔ La personne dit explicitement qu’elle refuse le rapport.
⛔La personne hésite lorsqu’on lui propose le rapport, dit qu’elle ne sait pas, ne témoigne d’aucun enthousiasme ou entrain. Ne pas dire non, ça ne veut pas dire oui. En cas de doute, c’est non. Petite précision : porter un vêtement sexy ne veut pas dire vouloir un rapport sexuel !
⛔ La personne fait des gestes de rejet, esquive vos caresses, ou son visage témoigne d’une crispation, d’un sentiment de malaise, d’absence.
⛔ La personne est dans un état second, incapable de faire un choix rationnel : ivre, droguée, inconsciente, ou en train de dormir.

Tips du quotidien : 

  • En cas de doute, ne soyez pas timides et demandez !
  • Créez d’emblée un espace bienveillant, sans pression, où l’autre peut communiquer sur ses envies, dire ce qui va ou pas, à n’importe quel moment.
  • Soyez à l’écoute des mots et gestes de votre partenaire.
  • Posez des questions, ouvrez la communication : “j’ai envie de… et toi ?”, “ça te dit de…?”, “tu veux que je continue ?”, “t’aimes ?”, “t’es ok si…?”, “est-ce que je peux…?”

Et maintenant, on peut se faire plaisir 😉

PS : dans le cadre de relations sexuelles avec des personnes mineures ou en situation de handicap, une autre fiche est prévue.

💃 Ça bouge par ici !

Du côté de l’Espagne, une loi intitulée “Seul un oui est un oui” (solo si es si) est entrée en vigueur en 2022. Ce texte vise à renforcer la lutte contre les violences sexuelles. Ainsi, tout acte sexuel n’ayant pas été approuvé, demandé, désiré de manière claire et libre sera considéré comme une agression, voire comme un viol. Alors que jusqu’alors, c’était à la victime de prouver qu’elle ne voulait pas l’acte, ce sera désormais à l’accusé de prouver qu’elle le voulait.

Qualifiée de révolutionnaire par certains, cette démarche a cependant été critiquée a posteriori : en fusionnant les notions “d’abus sexuel” et “d’agression sexuelle”, cette loi entraîne la réduction de peine de certains agresseurs.

🎮 T’as la ref ? | Le quizz VRAI ou FAUX ? 

🗣 C’est votre avis

Ces commentaires sont tirés des sondages qui ont lieu régulièrement sur notre compte Insta.

Et vous, comment vous assurez-vous du consentement de l’autre ?

on s’assure aussi que ça va, on reste pas sur le premier oui, faut redemander

enelelz

je demande si je peux faire ça, ou bien je l’annonce assez tôt pour que le non puisse être exprimé

anonyme

on demande, on fait attention aux réactions de l’autre et à son langage corporel

enelelz

je lui demande son accord

coralieblanc0

💭 Instant BD

🥽 D’autres refs à aller checker

Merci à celles et ceux qui ont répondu au sondage sur Instagram pour partager leurs avis,
et merci à nos super graphistes
Naël pour la bannière, et Morgane pour la bande dessinée !

Cet article vous a plu ?
Vous pouvez nous soutenir en laissant un Tip ! MERCI !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, vous pouvez laisser un commentaire.x